Página:Antologia Poesia Femenina Argentina.djvu/103

De Wikisource, la biblioteca libre.
Ir a la navegación Ir a la búsqueda
Esta página no ha sido corregida


MARiA ISABEL BIEDMA

SIMPLE CI-IANSON

"Ne me dis rien

Ma bien aimée

]e le sais bien!

L'Amour? il passe,

Il rit et pleure

Puis, 1'1 s'efface.

Peut~étre bien

I1 ne revient

A tout jamais.

Ne me dis rien

Ma bien aimée,

]e le sais bien!

I1 n'a pour loi

Que son plaisir et son Caprice. Il n'aime en toi

Que ta beauté, c'est mon supplicel I1 ne connait le repentir,

Ni le chagrin.

De ci de la, de prés de loin, I1 régne une heure

I1 rit et pleure,

Et puis voila!

Sans rien nous dire un jour s'en Va."

"Mais, dis~moi, ou s'est~il enfuit Quand il finit?"

"Tu le sais bien

Ma bien aimée,

]e n'en sais rien!"

105